Actualités/ News

EXPOSITION EN COURS :

 

EN PERMANENCE :

 

Les oeuvres en bronzes de l'artiste Serge COUVERT

ET

les peintures hyper-réalisites de l'artiste ARTHUR GAIDA.

Huile sur toile.

 

 

Permanent exhibition of our artists.

 



Biographie de l'artiste ARTHUR GAIDA

Né en 1969, Arthur GAÏDA réalise des compositions dans un style pictural où se côtoient Surréalisme et Hyperréalisme, et auxquels se marie l’art du Trompe l'œil.

Ses tableaux expriment toujours une symbolique liée à l'existence humaine ou végétale, avec l'implication de rébus qui traduisent sa vision optimiste du devenir de l'humanité.

 

Sa composition juxtapose la vérité des éléments positifs et négatifs qui animent notre société. En effet, dans un périmètre pollué par une boîte métallique et une chaussure abandonnée qui se désagrègent, et sur une minuscule parcelle de terre protégée par la palissade qui vieillit en exprimant encore la vitalité de son bois, il exprime à travers ses toiles son engagement pour la nature trop souvent « abimer » par l’homme.

 

Gaïda retrace une composante de l’histoire de notre humanité par le truchement de cette boisson vieille comme le monde, le vin. Le cep de vigne qui supporte les grappes de raisin demeure isolé de la propriété viticole qui réalise la vinification en se protégeant derrière la toile-bouclier pour matérialiser le message de l’artiste, si cette boisson universelle est consommée avec raison, elle reste synonyme de plaisir. Le tiroir ouvert attend que l’on y dépose les textes de la sagesse.

 

En équilibre sur l’appui dont se servent les peintres pour réaliser les grands formats, observe l’artiste dissimulé derrière la toile, pour tenter de deviner ses états d’âme dans un moment où la sérénité la plus absolue est requise par le peintre afin de parvenir à l’aboutissement de son projet. Et dans les moments souvent difficiles subis par tous les artistes créateurs en recherche du résultat souhaité, des images d’intense bonheur effacent certains doutes, comme cette floraison luxuriante qui embellit l’âpreté de la toile.

 

 

Arthur Gaïda creates compositions in a pictorial style where Surrealism meets Hyperrealism, and with which the art of “Trompe l'oeil” is combined.

His paintings always express a symbolism linked to human or plant existence, with the involvement of rebuses that reflect his optimistic vision of the future of humanity.

Its composition juxtaposes the truth of the positive and negative elements that animate our society. In fact, in a perimeter polluted by an abandoned metal box and an abandoned shoe, and on a tiny piece of land protected by the aging palisade, still expressing the vitality of his wood, he expresses through his paintings his commitment to nature too often "ruin" by man.

 

Gaida traces a component of the history of our humanity through this drink as old as the world, wine. The grapevine vine that supports grapes remains isolated from the winemaking estate that makes the winemaking by protecting behind the shield-cloth to materialize the message of the artist, if this universal drink is consumed with reason, it remains synonymous with pleasure.

The open drawer waits for the texts of wisdom to be placed there.

 

Balancing on the support used by painters to make large formats, observes the artist hidden behind the canvas, to try to guess his feelings at a time when the absolute serenity is required by the painter to to achieve the success of his project. And in the often-difficult moments experienced by all creative artists in search of the desired result, images of intense happiness erase certain doubts, such as this lush flowering that embellishes the harshness of the canvas.